Éparchie Orthodoxe de Paris France Ukraine

Éparchie Orthodoxe de Paris France Ukraine

LETTRE DU MÉTROPOLITE MICHEL LAROCHE

 

Ayant interdit à l’ensemble de notre Clergé de se rendre à une Chirotonie Episcopale du candidat  d’un des groupes  ( ils sont une vingtaine de Synode tous prétendant être 'l’unique véritable Église des Vrais orthodoxes de l’Hellades, voici la lettre que j’ai écrit au candidat à l’épiscopat dont je tais le non , afin que ce sujet soit claire pour tous.

Cher Monseigneur AZ

Vous allez devenir évêque comme je l’avais pressentit si vous quittiez mon Omophore, et je vais avant tout prier pour que la grâce descende avec profusion sur vous lors de votre chirotomie épiscopale .

Mais vous faites allusion à ma bénédiction aussi je suis obligé maintenant que vous avez commencé à devenir évêque par votre élection à préciser à l’homme nouveau selon le Christ que vous êtes devenu, dans quelle circonstance j’ai consenti à vous donner cette bénédiction pour votre entré sous l’omophore de Wladika XY. 

Au départ j’avais la conviction que vous faisiez une erreur spirituelle et ecclésiologique en quittant mon Omophone et je vous l’ai écrit à de nombreuses reprises notamment lorsque vous m’avez imprudemment dit par Skype  que vos moines vous avaient dit:"  rester sous l’omophore du Métropolite Michel est plus difficile et aller sous l’omophone du métropolite XY  est plus confortable", je vous ai fait remarquer que c’était dans un cas la porte étroite et dans l’autre la porte spacieuse. Et je le pense toujours.  J’ai toujours la conviction que la Très sainte Mère de Dieu voulait que je vous garde sous ma protection paternelle. Vous êtes tout d’abord parti sans ma bénédiction. Ensuite lors de votre venue en France en juin dernier 2014,  après avoir prier, j’ai  agit   avec ma bénédiction tardive, en vous donnant votre  part d’héritage, exactement  comme  le Père  la remet au Fils prodigue pour son départ. C’est exactement ce que j’ai fait. Je tiens à maintenir ce lien d’amour envers vous, et surtout  en guettant à l’horizon votre retour dans la  Maison du Père ( une véritable Eglise Orthodoxe Locale ). J’approuve  le patriarcat de Kiev qui a refusé de recevoir dans sa communion votre groupe ecclésial VCO ( Vrais Chrétiens Orthodoxes comme ils se nomment tous eux-mêmes),  et je considère que dans son entier la situation des Églises V.C.O. multidivisées en Grèce est anti-ecclésiale et constitue  un contre témoignage de la Tradition Orthodoxe. Si il n’y avait qu’une seule Église ayant conservé l’ancien  calendrier de nos Pères et la Tradition en Grèce, elle serait l’unique Église Locale du Christ de l’Hellade ; mais les divisions  qui perdurent  nous prouvent que ces soi-disant Églises ont toutes, absolument, toutes, perdues ce tout qui constitue une Église Locale, et ne sont réduites qu’à une assemblée de monastères  et d’évêques très pieux, mais dépouillés des attributs de l’ecclésiologie Orthodoxe. C’est pour cette unique raison qu’avec tristesse  je ne bénis  la venue d’aucun membre de mon clergé à votre chirotomie épiscopale, d’une part le patriarcat de Kiev me l’interdisant car cela paraitrait approuver une situation ecclésiale qu’il n’approuve pas, et d’autre part, parce que  dans notre propre conscience   nous ne pouvons cautionner ce que nous-même comme évêque et théologien nous  désapprouvons. En revanche je bénirais que des membres de notre clergé viennent séjourner dans votre monastère a  mais sans aucune célébration ni communion eucharistique.

 

Vous ne comprenez sans doute pas pourquoi je vous ai dit en juin dernier d’accepter l’épiscopat, ((un épiscopat que j’avais prévu dans les desseins sur vous du métropolite XY ) et que je vous avais annoncé à l’avance, et  comme dès votre départ alors sans ma bénédiction à Pâques 2014,   je l’avais prédit  à Notre Très chère sœur en Christ Mère Patience: Lorsque le Fils Prodigue s’éloigne de son Père, Son Père bénit toutes ses actions futures en lui remet sa part d’Héritage qui symbolise la grâce de cette bénédiction,   non pas en les approuvant, mais parce qu’il sait que sans l’accablement et le désespoir  dans lequel va tomber à un moment donner Son  Fils , celui-ci ne pourra revenir:    il vous faut aller au bout du chemin que vous avez choisi !

 

Voilà  Cher Wladika ce que ma conscience me dictait de vous écrire.  

 

Que la Trinité Toute sainte vous bénisse avec Amour en Christ

 

 +Métropolite Michel de Paris 



31/12/2014

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres